lethanol

Karukera : Deux rhums qui vous feront aimer la France ( et le cognac).

#rhum , #karukera , #guadeloupe , #rum
Karukera Barrel


Deux des premières libérations de chez Karukera* sont à l’ordre du jour ; deux très belles réussites qui illustrent bien la monté en gamme ( qualitative) qui s’opère chez les rhumiers, sélections de fûts 100% français neufs ou roux (ayant contenu du cognac), un soin tout particulier apporté à l’élevage et qui donne tout son sens au métier de maître de chais, puis l’embouteillage sans réduction et parfois sans assemblage ( tout en gardant à l’esprit qu’un bon assemblage réduit sera meilleur qu’un mauvais fût unique brut de fût …). Et surtout, plus de transparence.

 

Dans ce contexte de 20 ème anniversaire de l’AOC Martinique, de nombreuses voix crient à l’uniformisation des rhums agricoles de Guadeloupe et Martinique, quant-il s’agit de se différencier, pourquoi chercher des finitions ou des élevages dans des fûts de Porto (choisi au hasard dans la longue liste des finishs, mais cela aurait fonctionné aussi avec ex-fût de hareng (qui aurait au moins le mérite de l’originalité)) quand la France à un savoir faire exceptionnel en tonnellerie qui n’a été qu’effleuré  ?

Chez Karukera ( et chez d’autres, comme Neisson) on nous répond clairement, pas la peine d’aller voir ailleurs, d’autant que le fût donne entre 40 à 70% des arômes finaux, d’où l’importance à accorder à sa sélection.

 

Je vous laisse découvrir les notes de dégusation concernant le Karukera 2008 L'Expression  et le Karukera 2009 Select cask


Vous trouverez aussi une nouvelle section commentaire, elle est à vous en cas de besoin ;)

Bon dimanche encore et à la semaine prochaine.


*Karukera n’est pas une distillerie mais un éleveur de rhum.


PS : J’ai aussi gouté récemment le Emperor sherry finish, et nous l'aborderons dans un prochain billet !
PS2: Un grand merci à Cyril pour sa générosité sans limite.